H+ (2018)
de Victor Gauthier Martin, Clémence Barbier, Youness Anzane
HEROE(s) (2018)
de Vcitor Gauthier Martin, Guillaume Barbot et Philippe Awat
Sous la glace (2015)
de Falk Richter
L'enfant Roi (2014)
De Clémence Barbier
Round'up, émission théâtrale (2012)
Conception : Victor Gauthier-Martin
Ecriture scénique collective : Victor Gauthier-Martin, Clémence Barbier, Maïa Sandoz
Le Laveur de visages (2009)
De Fabrice Melquiot
109 (2008)
Montage de textes et mise en scène : Victor Gauthier-Martin
Genoa / US (2008)
De Fausto Paravidino
Gênes 01 (2007)
De Fausto Paravidino
La vie de Timon (2005)
De William Shakespeare
Le rêve d'un homme ridicule (2004)
De Fédor Dostoïevski
La Cuisine (1996)

Docteur Faustus

  • De Christopher Marlowe
  • Traducteur : Jean-Louis Backès
  • Mise en scène : Victor Gauthier-Martin
  • Avec : Alban Aumard, Clémence Barbier, Philippe Demarle de l'ensemble artistique du Théâtre de la Ville, Anne-Shlomit Deonna, Pascale Oudot, Thibaud Saâdi et Frank Semelet, Dayan Korolic (musicien), Gaëtan Besnard (régie vidéo) sur le plateau
    Assistanat à la mise en scène : Juliette Maugard / Scénographie : Jean-Baptiste Bellon / Vidéo : Julien Delmotte / Costumes : Marie La Rocca assistée de Gwendoline Bouget / Lumières : Pierre Leblanc / Collaborateur dramaturgique : Guillaume Levêque / Musique originale : Dayan Korolic / Chorégraphie : Caroline Marcadé / Luminographie vidéo : Claire Roygnan / Régie générale : Thierry Bouvet / Ingénierie scénographie : Paul Samsovici / Administration de production : Juliette Roels assistée de Céline Settimelli

Ombre de son auteur, illustration de l'intellectuel aventurier de la Renaissance, le Faust de Christopher Marlowe, Faustus, brûle les étapes, avec l'urgence de ceux qui ont accepté de mourir. Jeune d'esprit sinon de corps, et ambitieux, il porte atteinte aux lois naturelles, aux codes sociaux, à l’ordre public et à ses règles. Une quête de la vérité, une exigence d'être soi, dans le ton de la tragi-comédie... Il cherche afin d'assouvir ses désirs les outils adéquats, ceux qui sauront effacer les limites de sa condition d'homme : depuis les jeux d'optique, l'induction psychologique, jusqu'aux phénomènes d'illusions par la création d'images, les attaques informatiques et la manipulation du vivant. Faustus, derrière ses machines hyper-sophistiquées, a encore en lui le sorcier originel.

Il fait l’expérience du surhomme, de l'homme parfait que la science nous donne à rêver : le pouvoir de se sculpter, de se programmer à l’image de ce que nous voulons être, de vivre plus longtemps. L’électronique, les médicaments, la chirurgie que nous avons apprivoisés contribuent "comme par magie" à nous rendre plus intelligents, plus forts, plus rapides, en un mot plus efficaces.

Victor Gauthier-Martin

Spectacle créé au Théâtre de Carouge-Atelier de Genève le 2 novembre 2010
Production : microsystème
Co-production : Théâtre de Carouge-Atelier de Genève ; Théâtre de la Ville - Paris ; Le Forum - Scène conventionnée de Blanc-Mesnil, avec la participation du Ministère de la Culture et de la Communication - DICRéAM, le soutien du CENTQUATRE et la participation artistique du Jeune Théâtre National.
voir la galerie photo Dossier artistique
photo © G. Avenel
Microsystème est soutenue par la Direction régionale des affaires culturelles d'Ile-de-France / Ministère de la Culture et de la Communication. La compagnie est en résidence au Théâtre de Chelles.